Fonctionnement destructeur de documents

comment fonctionne un destructeur de documents ?

Comment fonctionne un destructeur de documents ?

Tous les noms utilisés pour ces appareils sont plutôt justes et expriment bien leur fonction : destructeur de documents, destructeur de papier, broyeur, déchiqueteuse à papier. Dans tous les cas, il s’agit de faire une sorte qu’un document précis ne soit plus lisible à l’issue du processus.

Dans certains cas on obtient de longues bandes de papier régulières, d’autres de micro particules. Ce résultat est en lien direct avec les niveaux de protection disponibles et donc avec le fonctionnement de chaque destructeur de documents. De plus, certains produits proposent également de détruire les CD, les microfilms, les cartes bancaires, etc. Si le principe est sensiblement le même, là encore il faut s’assurer d’avoir un destructeur qui assure une vraie protection des données.

Après la destruction à quoi ressemble le document ?

Tous les destructeurs de documents ne transforment pas un papier en une série de longues bandes fines. Au moment de l’achat, on doit choisir son destructeur de documents en fonction d’un niveau de sécurité. En général un destructeur de papier pas cher a un niveau de sécurité relativement bas et on obtient donc des bandes de papier. Mais c’est loin d’être la seule possibilité même avec un petit budget.

Ainsi il est également possible d’avoir des particules ou des micro-particules. Le document devient un lot de confettis plus ou moins gros. Certains destructeurs de documents créent des confettis de 5 mm² de surface, mesurant 1 mm de large pour 5 mm de long. Il s’agit de la dimension maximale autorisée pour un destructeur de documents au niveau de sécurité le plus élevée.

Comment fonctionnent les niveaux de sécurité DIN ?

Afin de répondre à des exigences professionnelles et pour donner des informations concrètes, les destructeurs de documents annoncent le niveau de sécurité que chacun offre selon la norme DIN 66399. En place depuis 2013, elle prend en compte aussi bien les documents papier que les documents numériques.

Elle est organisée en trois classes regroupant 7 niveaux de sécurité. Ainsi la classe de sécurité DIN-1 correspond aux besoins des particuliers et aux documents d’entreprise accessibles à la majorité des employés. C’est de la protection normale et cela couvre les niveaux de sécurité 1 et 2.

L’autre intérêt de cette norme est qu’elle prend en compte 6 types de supports. Le support le plus intéressant ici est le papier. On parle alors de niveau de sécurité allant de P-1 (le plus faible) à P-7 (documents ultras confidentiels). Les autres supports les plus courants sont les supports O (pour optique comme les CD, Blu-ray, etc) et les supports T (pour les données magnétiques comme les cartes d’identité, les bandes magnétiques, etc). Source

Comment est détruit un document papier ?

Pour le papier, deux systèmes se côtoient : la coupe droite et la coupe croisée. Dans les deux cas il y a un ou deux cylindres de coupe. Cela permet de déchiqueter le papier sur toute sa longueur. Il s’agit de technologies sur la destruction des feuilles, cela ne modifie en rien le fonctionnement général, le besoin d’une pause de quelques minutes pour refroidir, les options automatiques, etc.

⇨ Destructeur de documents à coupe droite

C’est le nom des appareils avec un niveau de sécurité P-1 et P-2. La feuille est coupée en bande sur toute sa longueur. Les bandes sont plus ou moins fines (et donc plus ou moins difficiles à reconstituer).

Il s’agit d’un type de destructeur de documents pas chers, qui ne gère que peu de feuilles à la fois et que les amateurs de loisirs créatifs adorent ! En effet les bandes qui arrivent dans la corbeille sont utilisées pour créer avec parfois beaucoup d’originalité.

⇨ Destructeur de documents à coupe croisée

Chaque feuille est coupée dans la longueur et en biais. On n’obtient pas des rectangles, mais plutôt des losanges déformés. La taille des particules diminue quand le niveau de sécurité augmente. La protection des données est en effet accrue par rapport à la coupe droite. Et les déchets prennent bien moins de place dans la corbeille.

Comment sont détruits les CD, les cartes bancaires et les clés USB ?

Attention, la découpe des CD ou DVD en particulier est radicalement différente de celle du papier. En général on doit placer le CD face à une seconde ouverture. Il peut même y avoir un bouton marche / arrêt différent. Le CD entre dans l’ouverture et il est découpé en 2 à 4 morceaux. Il en va de même pour une clé USB qui est simplement fractionnée.

Pour une découpe en petites particules, il est nécessaire de choisir un niveau de sécurité autre que le niveau 1 (celui inclus souvent par défaut). Ainsi pour les supports optiques, il faut un niveau de sécurité de type O-3 ou plus, pour les clés USB le niveau E-3 ou E-4.

Pour les cartes bancaires et cartes d’identité (dits supports magnétiques), là encore elles sont souvent simplement coupées en deux ou alors en larges bandes. Pour des particules quasiment impossibles à reconstituer il faut le niveau de sécurité T-3 ou plus.

Un destructeur de documents demande-t-il beaucoup d’entretien ?

Il y a deux éléments à prévoir en guise d’entretien sur un tel appareil (peu importe son format). L’un des deux peut être gérer par la personne responsable du ménage des lieux. L’autre est en général oublié de tous alors qu’il est indispensable comme vous allez le voir.

⇨ Vider la corbeille

Il est possible d’acheter un destructeur de documents avec une très grande corbeille à papier. Mais aussi importante que soit la capacité, il faudra toujours penser à la vider à un moment donné. Certains l’utilisent sans sac et la renversent dans un plus grand sac poubelle pour papier. D’autres y glissent directement un sac qu’il suffit de sortir le jour des poubelles. À vous de choisir votre technique préférée, mais n’oublier pas de le faire.

Que se passera-t-il si vous oubliez de vider la poubelle ? Un bourrage ! Le papier ne pouvant ressortir librement, il restera coincé entre les cylindres de coupe ce qui vous fera perdre un temps fou.

⇨ Lubrifier les cylindres de coupe

Il est nécessaire d’appliquer régulièrement de l’huile sur les cylindres de coupe. Cela ne demande pas plus que le temps nécessaire pour détruire une feuille. Et surtout bien lubrifier son destructeur de documents est la garantie d’une bonne utilisation pendant longtemps.

Que se passera-t-il si vous ne lubrifiez pas votre destructeur de papier ? Un bourrage ! Le papier ne sera pas découpé correctement et il ne pourra donc pas avancer entre les cylindres de coupe. Là encore, vous risquez de perdre énormément de temps à résoudre le problème.

luctus in ut consectetur Donec elit.